Comment trouver le ton juste?

Le ton de vos textes détermine votre personnalité à l’écrit. Pour toucher votre cible, il est donc impératif de trouver le ton juste. Voici comment vous y prendre.

Par Catherine Leclerc | Le 13 juillet 2023 | Lecture : 5 minutes

Pourquoi trouver le ton juste?

 

Professionnel et sérieux? Amical et facile d’approche? Moqueur et enjoué?

Le ton, qu’on appelle aussi « tonalité », c’est ce qui donne de la personnalité à un texte. Et vous avez avantage à adopter avec constance un ton bien choisi.

Voici pourquoi.

  • Le ton juste permet de tisser un lien avec votre public cible. Les mots ont le pouvoir de captiver, persuader et inspirer. Mais pour cela, vous devez entrer en relation avec votre audience. Même subtile, une tonalité juste montre que votre texte a été écrit par un humain, pour un humain, ce qui favorise l’engagement de votre lectorat. 

  • Le ton juste consolide votre identité de marque. La tonalité communique vos valeurs et l’identité de votre entreprise. En uniformisant le ton de vos divers écrits, vous endossez une personnalité bien distincte qui renforce votre image.

De quoi est fait le ton d’un texte?

 

C’est au moyen d’adjectifs qu’on définit la tonalité d’un texte (p. ex., hautain, sobre, amical ou encore humoristique). La difficulté, c’est qu’il existe des centaines de descriptifs potentiels. Dans cette masse de mots, comment cerner ceux qui décrivent le mieux votre identité de marque?

Heureusement pour nous, le Nielsen Norman Group a défriché cet univers complexe. Dans l’article The Four Dimensions of Tone of Voice, des chercheurs ont regroupé sur quatre continuums les descriptifs qui s’appliquent à un texte :

    • Premier continuum : de sérieux à drôle
    • Deuxième continuum : de formel à informel
    • Troisième continuum : de respectueux à irrévérencieux
    • Quatrième continuum : de sobre à enthousiaste

Ce modèle est un outil simple et rudement efficace. Pour mieux vous le décrire, je vais utiliser l’image d’une console de mixage. Imaginez un appareil qui permet de trouver le son parfait. Mais cette fois, c’est le ton parfait que vous cherchez.

Voici votre console linguistique.

 

 

Le ton, c’est un savant mélange de ces quatre continuums. Attention : il ne s’agit pas de choisir l’un d’eux, mais bien de vous situer sur chacun en même temps.

Voici quelques exemples, également tirés de l’article du Nielsen Norman Group. Ce sont quatre versions d’un même contenu : un message d’erreur. Les différentes versions varient principalement par leur ton.

À propos de moi

Rédactrice pigiste, j’écris pour vous ou avec vous des textes efficaces et convaincants. 

Explorez mes services

Votre tonalité en quatre mots clés

 

Pour pouvoir donner le ton juste à vos textes, vous devez d’abord définir votre tonalité, celle qui communiquera efficacement votre identité de marque.

Et pour cela, il faut trouver le vocabulaire qui le décrit avec précision. Ce vocabulaire sera composé de quatre mots clés : un pour chaque continuum.

À titre de rédactrice, je peux vous accompagner dans cette démarche. Définir le ton juste est une étape clé de mon processus.

Mais vous pouvez très bien explorer cet univers par vous-même. Voici comment vous y prendre.

Étape 1 : Trouvez un texte dont le ton vous semble particulièrement juste pour votre entreprise. À sa lecture, vous vous dites : « C’est exactement ça! ». Ça peut être un texte produit par votre organisation, mais pas forcément.

Étape 2 : Demandez-vous quelles émotions suscite le texte. Est-ce qu’il inspire confiance, ou encore est-ce qu’il fait sourire?

Sur la base de cette signature émotionnelle, situez le texte sur votre console linguistique.

  • Est-il plutôt sérieux ou drôle? Plutôt au milieu?
  • Est-il formel ou informel, ou encore entre les deux?
  • Est-il plutôt respectueux ou irrévérencieux? Ou quelque part entre ces extrêmes?
  • Est-il sobre ou enthousiaste, ou en plein milieu?

Étape 3 : Il est maintenant temps de raffiner ce vocabulaire. En effet, les huit descriptifs utilisés ci-dessus sont des extrêmes qui ne reflètent pas toutes les nuances possibles.

Afin de vous aider à trouver des adjectifs plus précis, j’ai rassemblé ci-dessous quelques descriptifs aux connotations diverses. Il en existe bien d’autres : n’hésitez pas à explorer.

Pour chacun des continuums, trouvez un adjectif qui sonne juste à votre oreille.

Une fois vos quatre mots clés trouvés, conservez-les précieusement. Ils représentent l’essence de votre identité de marque.

Gardez-les à l’esprit quand vous rédigez, et transmettez-les à toutes les personnes qui écrivent au nom de votre entreprise, notamment votre équipe de marketing.

En conclusion

 

Qu’on le veuille ou non, tout écrit a un ton. Aussi bien choisir le bon!

Il n’est pas nécessaire d’adopter un ton audacieux ou humoristique pour se démarquer. Par contre, même une entreprise à l’identité sobre gagne à trouver la nuance juste, par exemple pour éviter un effet trop froid et impersonnel.

Pour affiner votre sens de la tonalité, portez attention aux contenus qui vous entourent. Quelle impression se dégage des publicités, brochures, infolettres et autres textes que vous lisez?

Si vous tombez en amour avec un contenu en raison de sa tonalité, partagez-le en commentaires et dites-nous ce qui vous a plu dans la personnalité qui s’en dégage.

 

 

Rédactrice et traductrice pigiste, j’écris pour vous ou avec vous des textes efficaces et convaincants.

J’enseigne aussi des techniques simples et puissantes qui vous aideront à atteindre vos objectifs de communication. 

Services

Explorer

Coordonnées

info@catherineleclerc.com

Installée à Montréal, services en ligne

 

Médias sociaux

© Catherine Leclerc, 2024

Share This